L’ingénierie au service des commotions cérébrales dans les sports

Horaire de la journée

Fermer

Mentors

Fermer

Nouvelles

Fermer

L'ingénierie au service des commotions cérébrales dans les sports

Par Éric Wagnac Caroline Lecours

Il t’est peut-être arrivé de te cogner la tête lors d’une activité sportive ou récréative… Si des maux de tête, des vomissements, des étourdissements, de la fatigue ou des pertes d’équilibre sont apparus à la suite de cet incident, tu as peut-être subi une commotion cérébrale.

Chaque année, un grand nombre de jeunes/adolescent(e)s subissent une commotion cérébrale durant une activité sportive ou récréative, parfois avec des conséquences graves. Il est donc important de bien comprendre les mécanismes et les facteurs de risque entourant ce type de blessure. C’est le rôle de l’ingénierie. Dans cette activité, nous vous présenterons de façon interactive comment l’ingénierie peut aider à mieux comprendre les commotions cérébrales et aussi, comment  concevoir des casques de protection visant à réduire les risques qu’elles se produisent.

 

Au sujet des conférenciers:

Éric Wagnac est professeur agrégé au département de génie mécanique de l’École de technologie supérieure depuis 2014. Également chercheur à l’Hôpital du Sacré-Cœur dans l’axe Traumatologie, ses intérêts de recherche se focalisent sur la caractérisation expérimentale de tissus et matériaux mous, la simulation numérique de blessures à l’axe cérébrospinal (blessures médullaires, commotions cérébrales, etc.) ainsi que le design et l’évaluation d’équipements de protection. Il dispose d’une expertise en modélisation par élément finis dans des conditions traumatologiques, étant l’un des premiers et plus important contributeur au développement de la plate-forme de simulation du iLAB-Spine, un laboratoire international associé regroupant 8 institutions québécoises et françaises. Il travaille également sur la définition de nouveau critères lésionnels à la tête, le tout basé sur des mesures biomécaniques et neurophysiologiques mesurées en situation de jeu. Ses recherches sont supportées par plusieurs subventions individuelles et d’équipe provenant du CRSNG (programmes à la Découverte, Engage, RDC), du FRQNT, de l’IRSST et des IRSC. Il est le co-fondateur de l’entreprise V2R Biomédical, une entreprise spécialisée dans le développement de solutions innovantes en chirurgie guidée. Il enseigne la méthodologie de conception et s’implique activement dans la formation des futurs ingénieurs. Il a obtenu 2 brevets, soumis une application de brevets, et publié plus de 70 articles scientifiques et résumés de conférences avec comité de pairs.

Caroline Lecours est docteure en génie mécanique et depuis sa maîtrise, elle s’intéresse aux risques de blessures à la tête, principalement les commotions cérébrales, au soccer. Elle a complété un baccalauréat en génie mécanique, ce qui lui permet d’appliquer les principes mécaniques directement au corps humain, et particulièrement à la tête et au cerveau, soit la biomécanique. Ses projets de recherche lui permettent de combiner deux grandes passions; la science et le soccer, un sport qu’elle pratique depuis son enfance.